Rechercher
  • nico1072

Faire fabriquer une bague sur mesure : étape par étape

Dernière mise à jour : 26 avr.


Si certains d'entre vous ont une idée très précise, au point de parvenir à dessiner la bague de leurs rêves, ils ne sont pas légion. Le plus souvent, les clients ont besoin d’être guidés, et c’est la raison pour laquelle j’ai voulu écrire ces lignes. Si vous souhaitez faire fabriquer une bague sur mesure par un artisan joaillier, vous trouverez ici tout le processus de création. Il faudra déterminer la forme, choisir le métal, et sélectionner éventuellement des pierres précieuses ou fines.


Trouver l'inspiration pour la bague idéale


Internet, les réseaux sociaux comme Instagram ou Pinterest, ou encore les bons vieux magazines en papier glacé sont de véritables mines d’or pour s’inspirer. Vous pouvez passer en revue les multiples collections existantes et opter pour un modèle qui vous plaît. Je peux ensuite m'inspirer de ce modèle et le personnaliser. Si rien ne vous a convaincu parmi les sites et pages épluchés, nous pourrions partir sur de la création pure. Je commence en général par vous montrer soit des modèles exposés dans mon atelier, soit quelques photos ou bien je fais un croquis de ce que vous avez en tête.


Déterminer la forme de la bague


Pour simplifier, je classerai les formes de bagues en trois grandes catégories.


L'anneau

Dans sa forme la plus simple, l’anneau est une bague non sertie. Souvent associé à la symbolique de l’union, l'anneau est la forme privilégiée pour les alliances. Dans la grande majorité des cas, il est agrémenté d’une ou plusieurs pierres. Sur un solitaire, la bague de fiançailles par excellence, le chaton de l’anneau est surmonté d’un diamant. Des variantes existent, où de plus petits diamants sont incrustés sur le corps de la bague, de part et d’autre de la pierre centrale.


En général, les pierres précieuses sont accompagnées d’un pavage de gemmes de tailles différentes. La création n’ayant que peu ou pas de limites, toutes les déclinaisons sont possibles. Parmi les formes de bagues les plus célèbres on notera la bague art déco, la bague cocktail, le toi et moi, la bague d’éternité, la marquise, la bague halo, la marguerite, la bague pompadour etc.



La bague jonc



La bague jonc est un grand classique en bijouterie et joaillerie. Elle est conçue de sorte à présenter une largeur et une épaisseur uniforme sur tout son diamètre. Mais, bien sûr, il existe de nombreuses exceptions à cette règle ! Il n’est pas rare de voir des bagues joncs bombées ou semi-ouvertes enserrant une pierre. Elles peuvent également être incrustées de diamants comme la bague pavé.





La chevalière


Au fil du temps, la chevalière a perdu sa fonction première qui consistait à apposer son sceau sur de la cire chaude pour sceller une missive. Sa popularité ayant subsisté à travers les siècles, la chevalière est désormais un bijou qui permet d’afficher ses armoiries familiales, ses initiales ou un symbole à la signification particulière.


À l’origine destinée aux hommes, la chevalière est aujourd’hui un bijou unisexe très prisé de la gent féminine. C’est une bague élégante qui s'est modernisée par simplification extrême de ses formes. Les chevalières sont aisément reconnaissables grâce à leur large plateau carré, rectangulaire ou rond, comportant des motifs convexes ou concaves ou recouvert d’une pierre ornementale lisse.



Choisir le métal de sa bague



Commençons par le plus connu : l’or jaune. Plus son nombre de carats est élevé – le maximum étant 24 – plus l’or est pur. L’inconvénient avec ce degré de pureté c’est qu’il rend l’or mou et particulièrement sensible aux chocs. Les alliages sont donc la solution qui permet de conserver – ou non – la couleur de l’or tout en augmentant sa solidité.


En l'occurrence, l’or blanc est un mélange de 75 % d’or avec un autre métal blanc, comme l’argent. Sachez par ailleurs que l’or blanc et l’or gris sont les deux appellations d’un même métal. À la place de l’argent on peut aussi utiliser du palladium, réputé pour sa dureté et sa résistance. Lorsque l’on trempe de l’or palladié dans un bain de rhodium, on obtient un or d’une superbe couleur grise.


Parmi les autres métaux précieux couramment utilisés, on retiendra surtout l’or rose et le platine. Les métaux non précieux utilisables en joaillerie sont l’acier, le titane, le chrome-cobalt, le tantale, etc. Il est également possible d’avoir recours à des matériaux non métalliques comme le bois ou la résine époxy pour un effet plus original.


➡ Si vous cherchez des idées de modèles, n’hésitez pas à consulter mon compte Instagram.




Sélectionner des pierres précieuses, fines ou ornementales



Les pierres précieuses ne sont qu’au nombre de quatre : le diamant, le saphir, le rubis et l'émeraude. Une pierre fine est une pierre non précieuse mais suffisamment translucide pour laisser passer la lumière. Une pierre d’ornement, quant à elle, est totalement opaque.


Le diamant à lui seul recouvre une large palette de couleurs, allant du blanc translucide au jaune, vert, bleu, rouge et même noir ! Un saphir, bien que très souvent bleu, peut aussi être jaune ou rose. Les pierres fines permettent d’élargir encore davantage les gammes de coloris, avec des pierres aussi belles que l’améthyste, la tsavorite, la tanzanite, l'aigue-marine, la tourmaline, la citrine, etc. Le spinelle gris, le turquoise ou encore le lapis lazuli sont des pierres ornementales de choix.


Découvrez ici comment créer un bijou à partir d'une pierre


Afin d'être incrustée ou sertie sur une bague, une pierre est découpée d'une certaine façon, c'est ce que l'on appelle la taille. Parmi les formes les plus courantes on trouve la taille brillant (de forme ronde), la taille princesse (de forme carrée), la taille navette, poire, baguette, demi-lune ou encore trapèze.


Comme vous pouvez le constater, le choix est vaste ! Il n’est donc pas toujours facile de déterminer son modèle de bague idéal. Et même en sachant exactement ce que vous voulez, il existe parfois un monde entre ce que l'on a en tête et ce qui est réalisable d'un point de vue technique. C'est la raison pour laquelle un dialogue est indispensable pour bien comprendre vos attentes et voir comment je peux les concrétiser. Mon atelier est ouvert si vous avez la moindre question.


Si cette page vous a plu, n'hésitez pas à liker ou à me laisser un commentaire !


236 vues0 commentaire